28 décembre 2005

Bonnes nouvelles (audio)

Eterview de Nicole Amann, fondatrice et animatrice du site audio BonnesNouvelles.net.

Votre site bonnesnouvelles.net est un espace littéraire audio dédié aux nouvelles et accessible aux personnes non voyantes. Pouvez-vous nous préciser en quelques mots sa vocation ?
-
Bonnes Nouvelles est en effet un espace littéraire dédié aux nouvelles. Il est d’abord le fruit de mes passions : passion pour l'informatique, la littérature (notamment les nouvelles) et la créativité. Il se veut un outil de promotion des nouvelles littéraires, un genre délaissé par les éditeurs. Il propose des textes écrits et audio, il annonce des concours de nouvelles, il offre une diversité de textes (polar, fantastique, SF...) et s'adresse ainsi à un public large. Les personnes voyantes et non voyantes, des étudiants en Français Langue Étrangère... Il laisse une porte ouverte sur le monde de l'enfance, époque à laquelle nous aimions écouter un adulte nous raconter des histoires.

Pour vous les nouvelles technologies de l'information et de la communication apportent-elles aux lecteurs, en général, et aux personnes malvoyantes en particulier ?
-
Les nouvelles technologies favorisent l'accès à un savoir rapidement disponible, à condition de savoir rechercher, trier, analyser de manière critique la multitude d'informations proposées sur le Net. Dans l'état actuel des choses, ces nouvelles technologies supposent des ressources financières qui excluent une partie de la population. Les personnes mal et non voyantes (disposant du matériel et de la formation nécessaires) peuvent profiter d'une ère nouvelle. L’accès à une plus grande richesse culturelle via la synthèse vocale, le dialogue avec les administrations publiques via le Net... Elles peuvent ainsi rompre leur isolement. Je suis persuadée que les personnes souffrant d'un handicap visuel connaîtront un futur révolutionnaire, pourront se déplacer dans les villes grâce à des cannes blanches "intelligentes" qui leur permettront d'aller et venir à leur guise, de se former, de vivre comme les autres.

Nous pensons que le livre tel que nous le connaissons depuis des siècles est appelé à disparaître, remplacé par des appareils de lecture avec les avantages que nous évoquons dans "Métamorphose du livre" (sur Agora Vox). Qu'en pensez-vous ?
- J'aime les livres. Sentir l'odeur des pages d'un ouvrage et tourner ces dernières font partie de mon univers. Je suis également sensibilisée à l'apprentissage de la lecture étant enseignante. Pourtant, j'imagine que cette évolution, voire cette révolution est possible. Pourquoi ? Les jeunes sont plongés dans un bain numérique à la maison, à l'école, à la télé et ils sont prêts à vivre ce changement. Ces nouveaux livres intégrant la possibilité d'audio pourraient en outre donner un coup d'arrêt à l'illettrisme tel qu'on l'entend de nos jours. Il ne s'agirait plus alors de savoir lire, de savoir déchiffrer ; il leur faudrait juste comprendre. Ces non-lecteurs pourraient enfin accéder aux textes qui jusqu'alors leurs étaient interdits.

Quel serait pour vous l'appareil de lecture idéal ?
-
En dehors de toutes les caractéristiques que vous évoquez dans votre article, ce serait un appareil accessible au plus grand nombre par un coût abordable et à l'utilisation simple pour éviter de créer d'autres handicaps.

La question que vous auriez aimé que je vous pose ?
-
Que deviendront les livres des bibliothèques municipales et autres… Créera-t-on un jour un Grand Musée du Livre ?

A lire aussi l’eterview de Michel Bloch (alias Coolmicro), fondateur du site et du groupe Ebooks libres et gratuits.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home