26 janvier 2006

Place au LIVREL

Le livrel est-il une affaire dans le sac ? Oui, à en croire nos amis Canadiens qui titrent joyeusement : Le livre électronique revient à la charge.
Revenant sur l'annonce du lancement du Sony Reader au cours du récent Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, ce papier souligne indirectement cet engouement qui laisserait penser que les médias américains découvrent subitement l'existence d'ebooks...
"Dans son édition en ligne, le magazine branché Wired juge même que le géant [Sony] a dans ses mains une technologie capable de «générer l'impact d'un roman de Stephen King» dans le monde de l'édition. Cet article laisse même entendre que le Sony Reader pourrait donner son premier véritable souffle au «livrel», terme adopté par l'OLF en lieu et place du «e-book». " écrit notre consoeur Louise-Maude Rioux Soucy dans l'édition du 24 janvier 2006 de Le Devoir.com.
Sur ce dernier point l'on se réfèrera avec intérêt au site de l'Office québécois de la langue française : "Le terme livrel a été formé sur le modèle de courriel (contraction des mots LIVRe et ÉLectronique)."
Alors : ebook, ou, livrel ? Qu'en pensez-vous ?

Links to this post:

Créer un lien

<< Home