07 février 2006

Ce qu'en dit Pierre Assouline

Sur son Blog La République des Livres, Pierre Assouline (en photo) réagit aux propos de l'écrivain britannique Jonathan Coe dans Le Nouvel Observateur.
"L'écran ressemble à une feuille de papier, on peut même tourner la page et ainsi reproduire les gestes et retrouver les sensations de la lecture traditionnelle. La mémoire informatique permettra d'y stocker des centaines de livres et, le cas échéant, de la musique. Bientôt, un romancier comme moi pourrait donc programmer une musique d'accompagnement pour telle ou telle scène..." prédit et espère l'auteur. Ce à quoi notre critique répond : "ce serait la négation même du pouvoir et des vertus de la fiction."
Ce point de vue se défend...
Une occasion en tout cas de découvrir le Blog de Pierre Assouline, l'un des plus vivants de la blogosphère littéraire francophone.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home