13 juin 2006

Le fabuleux destin du livre

"Chacun [contenu textuel, appareil de lecture, lecteur] aura sa propre histoire : l’appareil, qui sera lié à un lecteur particulier, qui pourra savoir les habitudes de ce lecteur particulier ; et puis les textes qui eux, seront immatériels, transiteront, s’échangeront, se cloneront …"
Cette réflexion de Frédéric Kaplan, chercheur au Sony Computer Science Laboratory de Paris, dans Livres Hebdo (648, 2 juin 2006, page 73 [Lire l'interview de Frédéric Kaplan par Daniel Garcia].) ouvre de grandes perspectives.
Avec le numérique et la technologie e-ink, le livre est en train de dépasser l’horizon du simple objet de consommation courante.
Demain, chaque lectrice, chaque lecteur aura son appareil de lecture personnel. Il s’agira d’un ebook de nouvelle génération, customisé aux goûts de son propriétaire. Entièrement personnalisable, il permettra de se constituer au fil de sa vie et d’emporter partout avec soi sa propre bibliothèque de plusieurs centaines d’ouvrages.
Au-delà les fonctions, aujourd’hui déjà facilement concevables, d’indexation, de recherches internes, définitions et traductions instantanées de termes, annotations, lecture hypertexte, etc., l’appareil permettra la composition de livres à la carte, la gestion de fiches de lecture, la mémorisation et la mise en perspective de ses lectures, l’échange avec d’autres lecteurs, ainsi que la communication et le téléchargement avec les plateformes du savoir que seront les médiathèques.
Doté d’une ergonomie prenant en compte notre rapport sensuel à l’objet livre (prise en main et maniabilité, confort de lecture…) il s’adaptera intuitivement aux pratiques de lecture de son utilisateur (avec certainement la possibilité de garder en mémoire et de gérer plusieurs profils…).
Fondamentalement dédié au texte, cet appareil multimédia constituera une encyclopédie universelle et donnera également accès à l’ensemble de la presse internationale en temps réel (actualisation, gestion des abonnements, traduction instantanée, veille et alertes personnalisées sur les centres d’intérêt de son propriétaire, etc.).
Le livre deviendra un compagnon de vie au même titre, aujourd’hui, que nos animaux familiers.
Le livre accèdera à une nouvelle dimension, plus proche de la pensée.

Links to this post:

Créer un lien

<< Home